Les marionnettes de Monsieur de Pourceaugnac

 

Monsieur de Pourceaugnac, comédie-ballet de Molière et Lully, a été créé par le Théâtre de l’Éventail et l’Ensemble La Rêveuse en juillet 2016 au Château de Chambord. Les prochaines représentations auront lieu à Saint-Cyr-sur-Loire (37) le 18 novembre 2016 et au Théâtre de l’Épée de Bois (La Cartoucherie, Paris) du 8 juin au 2 juillet 2017.

La pièce est une farce dans laquelle s’enchaînent à un rythme effréné les stratagèmes visant à chasser de la capitale Monsieur de Pourceaugnac, bourgeois de Limoges venu à Paris pour s’y marier. Cette succession de coups montés contre le provincial ridiculisé crée une véritable atmosphère de tromperie et de mascarade.

Pour mettre en valeur cette frénésie, le metteur en scène Raphaël de Angelis a choisi de faire apparaître des marionnettes aux côtés des personnages masqués, dans l’esprit du carnaval.

Monsieur de Pourceaugnac en marionnette géante

Représentation au Château de Chambord © L. Letot

Yves Coumans et la compagnie Les Passeurs de Rêves ont accueilli Brice Cousin en Belgique, à Tournai, en mars 2014. Ensemble, ils ont conçu le double Monsieur de Pourceaugnac : une marionnette géante de 4 mètres de haut symbolisant le roi Carnaval. Son apparition à la fin de la pièce reflète toute la démesure du propos, et accentue l’ambiance carnavalesque.

Petites marionnettes napolitaines à gaine

Marionnettes à gaines © Joséphine lointaine

Quatre petites marionnettes napolitaines à gaine viennent également rejoindre les comédiens sur scène.

Fabriquées à Naples en mai 2014, en collaboration avec deux spécialistes dans l’art de la marionnette napolitaine, Selvaggia Filippini et Irene Vecchia, les marionnettes à gaine ont été créées par les comédiens eux-mêmes. Ces derniers ont en effet suivi et participé à toutes les étapes de leur réalisation.

Les quatre marionnettes incarnent les prétendus enfants de Monsieur de Pourceaugnac ; elles apparaissent dans le but de donner raison aux fausses épouses du personnage de le pousser à fuir devant les accusations de polygamie et confèrent à ce nouveau stratagème son caractère comique et décalé.

 

> EN SAVOIR PLUS SUR LA CREATION DES MARIONNETTES avec le documentaire Monsieur de Pourceaugnac, itinéraire d’une création

Photos : Ludovic Letot / Joséphine Lointaine